Arrêter de fumer - Nantes

L'hypnose vous accompagne

Ouvrir tout Fermer tout
  • J'avais arrêté de fumer dès la fin de la première séance…
    Bonjour,
    Comme je m'étais promis de le faire à l'issue de la dernière séance d'hypnose, voici quelques nouvelles 6 mois après...
    J'avais entamé ce cycle à la fois très motivée par l'arrêt de la cigarette et curieuse de vivre l'expérience de l'hypnothérapie. Je n'ai pas été déçue...
    En effet, j'avais arrêté de fumer dès la fin de la première séance, sans aucune contrainte, ni difficulté. Et à ce jour, quasi 6 mois après, je n'ai pas retouché une cigarette et surtout sans envie de le faire, et sans lutter. Ainsi, j'ai notamment traversé la période estivale ponctuée de nombreuses soirées barbecue/apéro avec des amis gros fumeurs sans aucune frustration, alors que je les redoutais un peu ! J'ai aujourd'hui le sentiment de n'avoir jamais été fumeuse et je ne m'imagine même plus avec une cigarette à la main, alors que ma dépendance au geste, et à son caractère social, était forte chez moi.
    Je me sens très heureuse de cette victoire sur la cigarette et j'en suis même fière.
    Un grand merci donc à Michaël et Nelly pour leur accueil et leur approche en duo qui m'ont permis de conjuguer la cigarette au passé.
    Bien cordialement.

    Sophie
  • J'ai entamé cette session dans la confiance….
    Ma session d’aide à l’arrêt du tabac par hypnothérapie s’est déroulée paisiblement dans un climat sympathique et fut très efficace puisque j’ai cessé de fumer entre la 2e et la 3e séance.
    Je fumais depuis 40 ans et étais arrivée depuis un an au rythme d’un paquet par jour.

    J'ai entamé cette session dans la confiance, avec une motivation forte et disposée à me laisser conduire sans me poser 36000 questions.

    L’hypnose possède la capacité étonnante de faire appel à notre inconscient (de façon très douce et simple, avec un langage bien ciblé qui tape juste) afin qu’il agisse ensuite sur notre conscient. Le résultat, dès la 1ère semaine, fut inattendu : j’ai eu l’impression que ce qui se passait en moi opérait à mon insu, que le chemin se déroulait presque tout seul ; la plupart des cigarettes que je fumais encore devenaient amères, pesantes. Rigolo, non ? Comment expliquer cela ?

    La volonté demeure indispensable car il faut bien trancher et se dire, à un moment T : « Celle-ci est la dernière ». Il vaut mieux ne pas en garder en réserve chez soi : jeter, donner ou fumer son dernier paquet jusqu’au bout. Autrement, la tentation serait trop forte. (J'ai même terminé les trois cigarillos que je gardais de mon père en souvenir ; ils ne m'auraient pas laissée en paix !)
    Les symptômes de manque m’ont été pénibles car, les 5 jours premiers jours, j’ai estimé à tort que je n’avais pas besoin de patchs. Depuis que j’en mets chaque matin, tout rentre dans l’ordre. Je vais diminuer peu à peu puis m’en séparer.

    Et maintenant, je suis libre ! Plus de dépendance ! C’est une vraie victoire. Maintenant, à vous la vôtre.

    Béatrice
  • Après la dernière séance….
    Bonjour,
    Après la dernière séance il me restait encore des cigarettes dans un paquet, je les ai fumées, un peu déçue.
    Quatre jours plus tard, la dernière cigarette je l'ai enfermée dans mon petit pot.
    Depuis je n'ai pas racheté de cigarette et incroyable j'ai même plus envie de fumer, même en compagnie de fumeur, je garde donc le plaisir des petites pauses "papote", mais désormais sans la cigarette.
    Un grand merci.

    Marie-Dolores

  • Ce petit message pour vous faire part de mon expérience…
    Bonjour, Ce petit message pour vous faire part de mon expérience suite à nos 3 séances au mois de novembre 2013.
    Je comptais sur mon opération du 10 décembre pour un sevrage radical.
    Des complications post-opératoire ont eu lieu et je n'ai eu le droit de manger, ni de boire les jours suivant.
    Je n'avais alors plus que la cigarette pour m'occuper et descendre rejoindre d'autres patients... fumer à m'en dégoutter !
    J'ai été hospitalisé + longtemps que prévu et je suis rentrée "pile" le 24 décembre pour le réveillon.
    Arrêt du tabac le 27 décembre : bien préparé avec mon petit pot de bébé pour la dernière cigarette, j'ai tournée la page. Le tout sans patch malgré le paquet fumé chaque jour ^^
    Ravie, je vous remercie de tout cœur pour votre aide précieuse.

    Julie
  • L’arrêt a été beaucoup plus facile…
    Je vous remercie beaucoup pour cette aide précieuse.
    L’arrêt a été beaucoup plus facile que lors de mes précédentes tentatives et à ma grande surprise, je ne me suis pas senti nerveux.
    Je ne pensais pas que je pouvais aider mon inconscient à m’aider, simplement en me laissant aller dans les séances.
    Ma dernière cigarette a été fumée il y a 3 mois maintenant et je n’ai pas la moindre envie de fumer et cette idée d’en reprendre une m’écoeure.
    Merci à vous.
    Je suis content de ne pas vous dire à bientôt mais le coeur y est.

    Philippe
  • Je fête mon premier anniversaire sans tabac…
    Un petit mot pour partager avec vous cette grande victoire : je fête mon premier anniversaire sans tabac, pas même une seule cigarette, depuis la 3e et dernière séance d'hypnose avec vous au printemps dernier... Merci infiniment !
    Bonne continuation !
    Bien à vous

    Mai
  • Je suis ravie de l'expérience !…
    Je me permets de vous écrire car j'ai suivi votre programme d'hypnose en trois séances collectives au mois d'octobre.
    Lors de la dernière séance, je vous avais promis un mail de retour que voici : j'avais arrêté de fumer entre la deuxième et la troisième séance et cela dure ! Je suis ravie de l'expérience !
    Même si j'étais très motivée et que je n'étais pas sûre d'être très réceptive, l'hypnose m'a vraiment permis de gérer la transition de façon sereine (ou presque). Dans les (rares) moments de tentation, les petites astuces que vous nous avez donné m'ont été très utiles !
    Un grand merci et bonne continuation à vous et à ce programme qui continuera, je l'espère, d'aider beaucoup d'autres futurs ex-fumeurs !
    Bonne journée,

    Loreleï

  • Je fête mon 1er mois sans tabac…
    Quelques nouvelles pour vous dire qu'aujourd'hui 1/03, je fête mon 1er mois sans tabac et j'en suis très heureuse et très fière  :-).
    Je m'aide des microtab nicorette dès que je ressens le manque physique (5 max par jour, remplaçant mes 5 cigarettes quotidiennes). 

    Le travail pour moi a surtout été mental au début :  dès que la cigarette se rappelait à moi, j'appelais mentalement une image de moi, heureuse et sans tabac que je plaçais immédiatement et systématiquement à la place de celle qui s'imposait avec la cigarette. 
    Et cela marche ! Lorsque parfois, je sens que l'envie est très forte, je rappelle cette image qui renforce ma détermination.

    Avec le temps, j'ai l'impression d'avoir moins besoin d'appeler cette image et parfois, même il m'arrive d'oublier totalement durant des heures totalement la vie avec la cigarette. C'est le manque physique qui me la rappelle. 

    J'ai donc arrêté le 1er février (à la faveur d'une angine et d'un virus grippal à la fin janvier), le 8/02 mon père est décédé. En fait, cela n'a fait que renforcer mon choix.

    A l'heure actuelle le plus difficile est de gérer mes nuits. Elles sont trop courtes (5 à 6 H) et peu reposantes. Je vais donc aller acheter ce que vous nous aviez prescrit en homéopathie durant les séances tant pour le sommeil que pour l'anxiété.

    Voilà, ce mot pour vous remercier, car je sais que les sessions que j'ai suivies au travers de votre programme d'arrêt du tabac m'ont soutenues et me soutiennent encore chaque jour. Elles ont renforcé ma détermination d'arrêt du tabac au début et la nourrissent chaque jour maintenant que j'ai arrêté.
    Je n'ai jamais été aussi déterminée, dans une détermination très profonde, avec la conviction très intime et ancrée de ne plus jamais toucher à une cigarette. Si c'est pas le bonheur ça :-)
    Merci à vous.

    Françoise
  • Pas de dépression ni d'irritabilité…
    J'ai fait partie des sessions du 13, 20 et 27 février. J'ai arrêté le 20 février.
    Premier bilan :
    - je n'ai pas repris a fumer (je suis hyper fière)
    - pas de dépression ni d'irritabilité (c'est ce que je craignais le plus)
    Le plus difficile finalement a été la prise de décision et c'est aussi ce qui ressortait de la troisième séance avec le groupe. En revanche une fois la décision prise, les effets du manque sont très atténués grâce à l'hypnose. Personnellement je n'ai pratiquement pas eu besoin de substituts. Les moments ou j'ai eu envie de fumer, c'est comme si l'idée de fumer ne s'était pas fixée dans mon cerveau, l'envie est donc très furtive.
    Mon conjoint fume mais sur le balcon alors pas de conséquence sur mon arrêt.
    Le point négatif : 1 kg et demi en plus sur la balance mais je me dis que sans l'hypnose ce serait sans doute beaucoup plus. En tout cas je me sens mieux et en meilleur santé et ça c'est ce qui importe.
    Je reviens vers vous dans deux mois pour un prochain bilan.
    Bien cordialement

    Sandra

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour réaliser des statistiques de visites